Altarpiece

Altarpiece
- Altarpiece
C’est ma vision personnelle de l’Arbre de Vie que les siècles ont légué comme une ossature permettant la projection des contenus subjectifs. A l’origine il y a le rêve, des harmonies et des couleurs, du bonheur dans la promesse des accomplissements, des rencontres. Parfait accord dans l’acceptation des différences et l’espoir de la continuité. Au centre, la représentation du poids et de la complexité de notre civilisation. L’infini, évoquant la rencontre des opposés avec le soleil et la lune. La multiplicité des existences et la singularité d’un destin douloureux, d’une gravité indispensable à la naissance des sentiments et compréhension de l’autre. Fardeau de l’existence, à l’origine de la création et de la quête du divin et recherche de l’accord impossible entre la civilisation et la nature. Sur le cadre, évocation des six Séfiroths, appartenant, dans la partie gauche au «principe féminin» (passivité, rigueur) et comprenant Mercure, Mars et Saturne, et dans la partie droite au «principe masculin» (action, compassion) comprenant Vénus, Jupiter et Signes du Zodiaque. En haut, le panneau central représente le destin et le hasard ; à droite, l’escargot, symbole hermaphrodite, l’union impossible et la continuité éternelle ; à gauche, « Ouroboros », serpent ou dragon se mordant la queue, s’engendrant lui-même, représentant la renaissance, le recommencement perpétuel, en dessinant le trait d’union entre la vie et la mort.