Jésus est couronné d’épines, Jésus prend sa croix, Simon de Cyrène aide Jésus à porter sa croix, Jésus rencontre les femmes de Jérusalem

Mon, 2012-10-22 13:31
La vie de Jésus est accompagnée par les regards et la présence des femmes. Il leur donne une place exceptionnelle. Je les imagine libres et fières à ses côtés. Je les souhaite fortes et indépendantes, fidèles et compatissantes. J’aimerais que cette place soit une réalité et qu’elles gagnent une reconnaissance.

Jésus condamné par le Sanhédrin, Jésus jugé par Pilate

Sun, 2012-10-21 10:26
Le jugement des puissants, enfermés dans leurs constructions chimériques, emprisonnés par des structures et par des lois obsolètes. Installés dans leur confort, incrustés dans leur aisance, impassibles et pleins d’assurance. Parfois même conscients de l’absurdité de cette bâtisse, mais tellement imbriqués qu’incapables de se défaire et voués à l’immobilisme. L’Homme libre avance vers la lumière.

Jésus trahi par Judas et arrêté

Sun, 2012-10-21 10:20
La décision est prise. Une décision libératrice qui entraîne inévitablement l’accomplissement d’un destin. Plus de possibilité de se soustraire. La solitude est assumée. L’humanité de l’ombre est pétrie de Judas. Hier comme aujourd’hui la rivalité, les ambitions de domination mènent à la trahison et au déploiement de la force, provocant guerres et famines. Pouvoir, argent, fanatisme : voici les fléaux intemporels qui sont là, en tous temps, avec leur bras armé pour semer le malheur et mettre à bas les idéaux.

Jésus au jardin de Gethsémani

Sun, 2012-10-21 10:15
En forme d’Arbre-Orgue aux multiples visages, représentant les états d’âme d’un seul personnage : Jésus. Seul et pluriel, entre ciel et terre, animé par une force intérieure lui permettant d’accomplir un destin d’exception. Traversé sans doute par des pensées contradictoires, certitude et doute, courage et peur, chemin de l’absolu et chemin de réalité. Ecartelé entre la force d’une conviction intérieure et spectre de l’exclusion, condamnation et solitude.

Etre Ange : Les Amours des Licornes

Sun, 2011-06-05 09:35
Etre et Ange, n’est-ce pas le trait d’union entre la Terre et le Ciel, la conciliation de l’inconciliable, l’union des contraires, le mariage des opposés ? Ce à quoi chacun de nous aspire secrètement, désirant une harmonie parfaite, inatteignable. Ivresse et sérénité, vol à travers l’espace, aux quatre vents du ciel et silence de la prière. L’Ange touchant de ses ailes à la beauté divine et à la « laideur » des cornes et des sabots du Déchu.

Etre Ange : La Résurrection de la Chair

Sun, 2011-06-05 09:13
Etre et Ange, n’est-ce pas le trait d’union entre la Terre et le Ciel, la conciliation de l’inconciliable, l’union des contraires, le mariage des opposés ? Ce à quoi chacun de nous aspire secrètement, désirant une harmonie parfaite, inatteignable. Ivresse et sérénité, vol à travers l’espace, aux quatre vents du ciel et silence de la prière. L’Ange touchant de ses ailes à la beauté divine et à la « laideur » des cornes et des sabots du Déchu.

Être Ange

Fri, 2011-04-29 15:04
Etre et Ange, n’est-ce pas le trait d’union entre la Terre et le Ciel, la conciliation de l’inconciliable, l’union des contraires, le mariage des opposés ? Ce à quoi chacun de nous aspire secrètement, désirant une harmonie parfaite, inatteignable. Ivresse et sérénité, vol à travers l’espace, aux quatre vents du ciel et silence de la prière. L’Ange touchant de ses ailes à la beauté divine et à la « laideur » des cornes et des sabots du Déchu.

Masques

Fri, 2011-04-29 15:02
Le masque est né dans un monde où les dieux habitaient les eaux, les champs et les forêts, alors que les hommes demeuraient dans un état fusionnel avec une nature nourricière menaçante qu’ils s’efforçaient d’apprivoiser et d’intégrer. Il a permis, durant des siècles, dans cet environnement sauvage, de servir de médiateur dans la relation à l’Autre, sans parole ni regard, comme s’il fallait devenir sourd et aveugle pour percevoir.

Retable - Schema

Thu, 2011-04-28 14:14
C’est ma vision personnelle de l’Arbre de Vie que les siècles ont légué comme une ossature permettant la projection des contenus subjectifs. A l’origine il y a le rêve, des harmonies et des couleurs, du bonheur dans la promesse des accomplissements, des rencontres. Parfait accord dans l’acceptation des différences et l’espoir de la continuité.

Le Sacre d’Eli Tiunine

Thu, 2011-04-28 10:55
L’Art voluptueux d’Eli Tiunine est d’inspiration divine. Tant par son contenu thématique que par le raffinement esthétique de son exécution. Voici E.T. l’extra-terrestre, il n’est pas permis d’en douter. Quand j’ai découvert les toiles de l’artiste au Manège Royal de Saint-Germain-en-Laye en mai 2002, ce fut un pur émerveillement. Ma curiosité culturelle m’a incité à approfondir les recherches sur les origines de cette peinture rare, qui tranche tellement avec les productions superficielles de l’art contemporain. J’ai fini par comprendre la vocation providentielle d’une artiste d’exception.